Moins connu qu'Erasmus : Leonardo da Vinci

Training - 17 July 2012


Relayée par plusieurs médias, une dépêche de l'Agence Télégraphique Suisse (ATS) relate l'augmentation du nombre de projets d'éducation et de formation en lien avec l'Union européenne. Mandatée en avril 2010 par le Secrétariat d'Etat à l'éducation et à la recherche (SER), la Fondation ch s'occupe du suivi de plusieurs actions destinées essentiellement à un jeune public.
En matière de formation professionnelle, Leonardo da Vinci fait partie du programme « Education et formation tout au long de la vie » de la Commission européenne. Sa mission ? Permettre aux organisations de l'Union européenne de mettre en place des projets avec des partenaires des pays adhérents. Qu'il soit question de stages chez des prestataires de formation, de partenariats ciblés dans le domaine de l'enseignement et / ou de la formation ou de transferts d'innovation (TOI) entre secteurs et pays, tous les services s'adressent uniquement à des personnes juridiques. Les organisations désirant mener à bien de telles collaborations peuvent bénéficier d'une subvention pour aller rendre visite à leur(s) partenaire(s).
Rebecca Gex-Fabry fait partie de l'équipe - trois coordinatrices de projet et un chef de projet - responsable de Leonardo da Vinci pour la Suisse. Elle indique que, contrairement à Erasmus, ce programme d'échange est pour l'heure méconnu : « La participation de la Suisse est effective depuis 2011. Nous sommes en pleine construction et cherchons à nous faire connaître par le biais d'articles ou en nous rendant par exemple à des événements d'organisations professionnelles.» Pour l'heure, une dizaine d'organisations ont fait appel à Leonardo da Vinci pour une action de mobilité, un chiffre a peu près similaire en ce qui concerne les partenariats. Les transferts d'innovation ont été à moitié moins nombreux. Rebecca Gex-Fabry constate que les demandes sont diverses. Elles peuvent se traduire par l'envoi de deux comme de 25 ou cent stagiaires en formation. Ou des projets de plus grande ampleur, tels que
Swiss Occidental Leonardo.
Cette diversité se répète quant aux caractéristiques des solliciteurs : « L'école de la mode de Zurich, une Haute Ecole pédagogique et une organisation de jardiniers ont fait appel à nous. Il n'y a pas de limites, du moment qu'il s'agit d'un projet de formation professionnelle ayant son sens. »
Pas question toutefois de donner un coup de pouce les yeux fermés. « Il nous est déjà arrivé de refuser d'entrer en matière. Le processus à suivre pour l'obtention de notre aide est long et  les critères formels et contextuels à remplir exigeants », déclare la coordinatrice.
Les bourses attribuées proviennent de la Commission européenne. Les quatre collaborateurs de la Fondation ch ont notamment pour rôle de conseiller les candidats, veiller à la bonne réalisation des projets et procéder à leur évaluation. Selon l'action menée, le soutien peut durer deux ans. A noter qu'une même organisation peut avoir recours au programme Leonardo da Vinci pour plusieurs initiatives.
 
Pour de plus amples renseignements, par exemple au sujet des dates de dépôt de demande de la procédure de candidature 2012,cliquez sur les liens qui précèdent.

LP