Inscription
Connexion
Offres d'emploi Mag. Formation Agenda Pages persoAide  |   FR DE IT EN
logo jobtic job portalESG

Dossiers spéciaux
Interviews
Professions
Formation
Marché de l'emploi
Recherche d'emploi
Gérer sa carrière
Chômage
Emploi à l'étranger
Conflits
Droit du travail
Bibliothèque emploi
Publireportage
Impressum
Revue de presse

Rechercher un article
 


 FR DE IT EN
Newsletter
Agenda
Adresses utiles
Insérer une annonce
Contact




Les allocations de formation

Les allocations de formation

Chômage

15-09-2009

Les allocations de formation permettent à des chercheurs d'emploi non qualifiés ou dont la formation est devenue obsolète d'entamer une nouvelle formation en vue d'obtenir un CFC. Pour avoir droit à cette mesure, il faut avant tout être inscrit dans un ORP et bénéficer d'un délai-cadre ouvert ainsi qu'être âgé de plus de trente ans. Il s'agit là des conditions administratives.


Par la suite, chaque cas demeure unique et requiert un examen particulier prenant en compte nombre d'éléments. Outre les chercheurs d'emploi sans formation, il peut s'agir de personnes n'ayant jamais pratiqué depuis leur fin d'apprentissage ou de personnes ayant vécu de petits boulots durant des années mais cherchant désormais plus de stabilité. Des personnes au bénéfice d'une formation désormais considérée comme dépassée peuvent également être concernées. Dans ce cas également, le terme « dépassée » est sujet à analyse et peut se révéler difficile à définir de manière générale. Cette mesure s'adresse avant tout à des personnes menacées de chômage à long terme mais ne s'apparente en aucun cas à de la formation continue.


Une vingtaine de personnes sont concernées par cette mesure dans le canton de Vaud, mais comme elle s'étend sur une durée de trois ans, cela ne signifie pas que chaque année une vingtaine de personnes commencent un apprentissage par ce biais.


La principale difficulté à laquelle le chercheur d'emploi intéressé par cette mesure se trouve confronté reste celle de trouver seul un employeur. Celui-ci doit être reconnu pour former des apprentis et prêt à offrir à ce chercheur d'emploi un salaire équivalent à celui d'un apprenti de dernière année. Le candidat présente un profil avec des avantages et des inconvénients. Certains employeurs potentiels craindront d'engager une personne d'un certain âge qui n'a pas fini de formation ou n'a jamais pratiqué, voyant en lui un travailleur instable. D'autres par contre y verront un avantage et trouveront en ce chercheur d'emploi en cours de formation une personne plus mature. Une chose est certaine, les candidats se lançant dans une telle démarche font preuve d'une grande motivation. Il faut en effet être prêt à faire des sacrifices financiers, mais également à retourner sur les bancs d'école, ce qui n'est pas facile arrivé à un certain âge.


Le chercheur d'emploi bénéficiant de cette mesure n'est dès lors plus tenu de faire des recherches d'emploi, mais doit par contre garder un contact régulier avec son conseiller ORP.


Il n'existe malheureusement pas d'étude concernant l'efficacité de cette mesure. Si les bénéficiaires trouvent rapidement du travail une fois leur nouveau CFC en poche, rien ne certifie qu'ils ne fréquentent pas à nouveau les ORP quelques mois ou années plus tard.




Pour en savoir plus: http://www.vd.ch/emploi




Vincent de Techtermann


 
Bookmark and Share
Comments

Jobtic Internet Sàrl Copyright 2006-2014